Prêt hypothécaire
pour les seniors

Nous vous accompagnons

Le prêt hypothécaire pour financer tout type de projets

Avec un prêt hypothécaire, vous obtenez de la trésorerie pour financer tous types de projets en mettant en garantie un bien immobilier d’habitation.

Grâce au prêt hypothécaire, vous pouvez réaliser des projets, aider de la famille,, financer une donation, racheter des crédits, rembourser une dette fiscale ou familiale... Les demandes peuvent être de natures très différentes et surtout on peut traiter plusieurs objets dans un seul prêt !


Que peut-on financer avec un prêt hypothécaire ?

  

  

   BON À SAVOIR

→ Vous pouvez intégrer un regroupement de crédits et utiliser la trésorerie de votre prêt hypothécaire pour plusieurs projets.

  

 

TECHNIQUEMENT : 

Le prêt hypothécaire peut être octroyé en In Fine sans nantissement de placement et avec assurance de prêt facultative. Ainsi, vous ne payez que les intérêts d’emprunts pendant la durée du prêt et vous remboursez le capital emprunté au plus tard à son terme.

Pour vous octroyer le prêt In Fine, la banque s’assure que vous recevrez une somme d’argent avant le terme du prêt vous permettant de rembourser le capital (vente immobilière, donation…)

  

  

  

  

  

  


Les caractéristiques et points forts du prêt de trésorerie

Montant minimum : 50 000 €
Pas de montant maximum. Pour les gros montants, étude au cas par cas
Durée de prêt de 5 à 25 ans
Prêt amortissable ou In Fine
Assurance de prêt facultative
Âge de fin de prêt :
85 ans (95 ans pour les propriétaires)
Pas de changement de banque
Financement de tout type de projet

Guide pratique du Prêt Hypothécaire

Vous voulez en savoir un peu plus, c’est bien normal. Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquentes. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à lancer votre demande de simulation. Elle est gratuite et sans engagement, un conseiller vous appellera et pourra répondre à toutes vos questions.

 

1. Soumettez votre projet

Complétez notre formulaire de simulation de crédit. Vos informations nous permettront de bien comprendre votre demande et vous répondre rapidement quant à sa faisabilité et les conditions que nous pourrons vous proposer.

 

2. Entretien téléphonique et envoi des simulations

Un de nos conseiller vous appelle sous 24h. L'entretien téléphonique lui permet d'analyser au plus juste votre situation et vous soumettre  des simulations adaptées à votre demande.
Le conseiller qui entre en relation avec vous reste votre interlocuteur référent dans tout le temps de notre relation.

 

3. Envoi de votre dossier en banque

Vous nous adressez les pièces nécessaires pour l'instruction de votre dossier. Dès réception des éléments, nous les analysons et adressons votre dossier en banque.

 

4. Suivi jusqu'au déblocage de fonds !

Nous suivons chaque étape du traitement de votre dossier et restons joignables par téléphone pour répondre à vos questions.

 

Pour obtenir un prêt hypothécaire, il faut :

→ Être propriétaire d’un ou plusieurs biens immobiliers.

→ Avoir des revenus stables et pérennes (retraite, revenus fonciers…).

→ Votre résidence principale doit être en France métropolitaine.

 

Un prêt hypothécaire peut être proposé sous 2 formes différentes :

→ Prêt classique (appelé communément prêt amortissable) : vous remboursez tous les mois une partie du capital emprunté et des intérêts. La durée peut aller de 20 à 25 ans.

→ Prêt in fine : vous ne payez que des intérêts pendant toute la durée du prêt et vous remboursez le capital à la fin du prêt. Cette formule est proposée sur une durée maximum de 7 à 10 ans.

 

La somme que vous pouvez obtenir dépend de 2 facteurs principaux :

→ La valeur du bien qui sera mis en garantie hypothécaire : selon les cas de figures un prêt hypothécaire peut vous être accordé dans la limite de 50 à 80% de la valeur du bien qui sera mis en garantie hypothécaire. Par exemple si votre maison vaut 300 000 €, le prêt hypothécaire pourra être au plus bas de 150 000 €, au plus haut de 240 000 €.

→ Le montant de vos revenus : bien que le prêt soit garanti par une hypothèque sur un bien immobilier, la loi impose que votre mensualité de crédit ne dépasse pas 30 à 35 % du montant de vos revenus. Ainsi, on devra calculera le montant maximum que vous pouvez emprunter en fonction de vos revenus.

 

Le coût de l’hypothèque est calculée en fonction du montant du crédit et non en fonction de la valeur du bien immobilier.

Les frais d’hypothèque se composent de :

→ La taxe de publicité foncière

→ Un droit de timbre

→ La contribution de la sécurité immobilière (en remplacement de la rémunération du conservateur des hypothèques)

→ Les émoluments du notaire

→ La TVA

Le coût d’une hypothèque varie entre 1,5 et 2% du montant du prêt que vous obtenez.

Pour un prêt de 100 000 €, les frais d’hypothèque seront de 1500 à 2000 €.

 

NON – C’est une question qui revient extrêmement souvent, il faut tordre le cou à cette idée.

Une hypothèque n’est en aucun cas un frein si vous souhaitez vendre votre maison. Lorsque vous trouvez un acquéreur, le jour de la vente, le notaire rembourse directement à la banque votre prêt hypothécaire et procède à la main levée de votre hypothèque.

L’acheteur ne sera même pas informé qu’il y avait une hypothèque sur votre maison, il prendra possession du bien qu’il achète libre de toute hypothèque.

 

Nous proposons des solutions de financements avec une assurance de prêt facultative. Vous restez libre de vous assurer ou non.

Dans un cas particulier la banque peut néanmoins exiger la souscription d’une assurance de prêt. Lorsque l’emprunt est contracté par un couple,  en cas de décès durant le prêt d'un des emprunteurs, le conjoint survivant doit être en mesure de supporter seul la charge du prêt en terme d’endettement et de reste-à-vivre futur.
Lors de l’instruction de votre dossier de crédit, la banque fait une estimation des futures pensions de réversion en cas de décès d'un des emprunteurs et vérifie s'il est nécéssaire de  vous demander de contracter une assurance de prêt.

Notre recommandation : La souscription d’une assurance de prêt protège votre famille en cas de décès. Nous vous conseillons fortement de bien réfléchir avant d’y renoncer. Nous sommes en mesure de vous proposer des contrats d’assurance parmi les plus compétitifs du marché pour les seniors.

 

En cas de décès pendant la durée du prêt, plusieurs cas de figures peuvent se présenter :

→ La banque demande le remboursement du prêt : Soit les ayants droits disposent des liquidités nécessaires et remboursent le prêt à la banque. Dans ce cas, le bien immobilier hypothéqué pourra rester dans la succession. Soit les ayants droits ne disposent pas des fonds pour rembourser le crédit, alors la banque donne un délai pour que le bien soit vendu au prix du marché. Les fruits de la vente permettent le remboursement du prêt. Les fonds restants après avoir soldé le prêt sont remis aux indivisaires.

→ La banque permet la poursuite du prêt par le conjoint survivant : si les conditions financières du conjoint survivant le permettent, la banque peut accepter que le prêt se poursuive.

Solutions de financement pour les seniors !

Aucun versement, de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.